Quoi de neuf au Printemps 2014 ?

Le constat est toujours aussi navrant qu’en octobre 2013 ! Malgré une part de marché mondiale en 2013 de 78,4% pour les smartphones et 62% pour les tablettes (¹), le système Android n’attire guère les développeurs d’applications de navigation. Face à iOS qui, avec respectivement 15,6% et 36% de part de marché mondiale (¹) propose une très riche palette d’applications dédiées à la navigation maritime, Android semble délaissé par les développeurs. Surprenant ? Pas si certain. Lire la suite …

Navionics Boating sur Android [MAJ]

Comment faire du nouveau avec de l’ancien ? Navionics le sait ! Après avoir publié des zones géographiques incluant une application de navigation, voici désormais une application, mais sans cartographie. Trop fort ces italiens !

Navionics Boating vient compléter, depuis janvier 2014, la collection d’applications Marine (smartphone) et Marine HD (tablettes). Déclinée également en version standard pour smartphones et HD pour tablettes (7″ et +), Navionics Boating porte le numéro de version 3.0.0 alorsque les autres portent le numéro 2.9.8. Navionics précise, sur la page dédiée de son site web, que Navionics « Boating » ne remplace pas Navionics « Marine » qui continuera à être tenu à jour. Il est cependant permis de se demander pour combien de temps, car cette nouvelle application réserve une très mauvaise surprise. Lire la suite …

La course des GRIB aura bien lieu

C’est un intéressant match-racing qui se dessine sous Android dans le domaine des applications de météo marine. En effet, depuis que Olivier Bouyssou a porté sous Android son logiciel Weather4D, le sympathique Henri Laurent, que j’ai eu le plaisir de rencontrer au Nautic, a mis les bouchées doubles pour apporter de nouvelles fonctionnalités et améliorations à son application SailGrib/WR. Dans cette “régate numérique” il marque ainsi un adversaire redoutable, bien que celui-ci n’ait pas encore porté les fonctions avancées de la version iOS sous Android. Cette tactique qui vise à conserver de l’avance en se plaçant résolument devant son adversaire est bien souvent utilisée par les meilleurs régatiers. Lire la suite …

Weather4D ajoute les prévisions à mailles fines WRF

wrf modelLa dernière release 1.05 ajoute désormais les requêtes de prévisions à mailles fines. En effet, depuis quelques jours, la société App4Nav génère ses propres fichiers à mailles fines sur la base des prédictions du modèle américain WRF.

WRF (Weather Research and Forecasting) est un système numérique méso-échelle de nouvelle génération pour les prévisions météo. Il est conçu à la fois pour des prévisions opérationnelles et pour les besoins de la recherche atmosphérique. Lire la suite …

Weather4D sous Android façon Pixar

Weather4D version de base est disponible sur le Google Play. Gratuit pour des prévisions à 24 heures basées sur les fichiers GRIB du modèle GFS (¹), une période d’évaluation de 7 jours permet d’utiliser cependant toutes les fonctionnalités sans limitation : modèles GFS, GEM et COAMPS pour la météo, FNMOC WW3 pour les vagues et MyOcean pour les courants océaniques et côtiers, échéances pouvant aller jusqu’à 7 jours, rafraichies 4 fois par jour. Au-delà, un abonnement annuel modique (10 €) permet de maintenir les fonctions complètes de l’application. Lire la suite …

SailGrib WR météo et routage sous Android

SailGrib WRAprès la publication de mon précédent article sur les applications de navigation, Henri Laurent m’a contacté pour corriger l’oubli de son application SailGrib WR, malencontreusement passée à travers les mailles de mes premières recherches. SailGrib et SailGrib WR sont sur le Google Play depuis début 2013.

Ces deux applications se basent sur des requêtes et l’affichage des fichiers GRIB, la version WR ajoute un module de routage. Lire la suite …

Rapide inventaire des applications marines

Au moment de lancer ce nouveau blog, un inventaire des applications disponibles immédiatement sur les plateformes Android s’impose. Cela permet aujourd’hui de qualifier l’existant comme point de départ et permettra d’évaluer dans l’avenir le chemin parcouru par les évolutions futures.

Par les termes « applications marines » je veux essentiellement indiquer des applications de navigation répondant aux besoins des navigateurs plaisanciers naviguant au départ des côtes de France vers toutes les destinations potentielles du globe. J’éliminerai donc de mon inventaire toutes celles qui sont destinées à utiliser uniquement la cartographie du NOAA (¹) pour les côtes américaines, ainsi que celles dont les cartographies supportées ne couvrent pas les côtes de la France. Force est de constater que l’inventaire va être rapide. Lire la suite …