Les données météo du CEPMMT bientôt ouvertes au public [1ère partie]

Créé en 1975 à l’initiative des membres de l’Union Européenne, le Centre Européen de Prévisions Météorologiques à Moyen Terme est une organisation intergouvernementale indépendante dont le siège, jusqu’à ce jour, se situe à Reading, Angleterre. Le CEPMMT est financé par 22 états membres et 12 états associés. Il emploie près de 350 personnes, et son équipement de supercalculateurs est l’un des plus importants en Europe. Depuis une quinzaine d’années, les prévisions du CEPMMT tendent à être parmi les plus précises au monde, selon les données de vérification de l’Organisation Météorologique Mondiale (WMO). Le CEPMMT est actuellement dirigé par la météorologiste française Florence Rabier, qui a travaillé au bureau météorologique local de Météo-France.

Mais, depuis l’avènement du Brexit, la situation a changé. Le Royaume-Uni ne faisant plus partie de l’UE, le CEPMMET doit déménager vers un pays européen, et cela risque d’avoir, pour les utilisateurs de données météo, des conséquences… positives. Lire la suite …

APP4NAV abandonne la version Android de Weather4D

Weather4D avait été porté sous Android dès l’automne 2013. Un an plus tard, en décembre 2014, Weather4D intégrait la navigation cartographique, le support des données NMEA via le protocole TCP-IP, le contrôle du pilote automatique. Il ne manquait plus que le routage, déjà développé sous iOS pour les appareils Apple.

Las, les années suivantes, l’accroissement chronophage du développement sous iOS n’avait pas permis au développeur de suivre en parallèle la version Android au même niveau de fonctionnalités. Finalement, il y a deux ans, Google a annoncé que les applications utilisant du code natif devraient inclure une version 64 bits (en plus de la version 32 bits). Lire la suite …

Weather4D et SailGrib améliorent le réseau AIS

De nombreux réseaux de tracking AIS retransmis par internet sont disponibles. Parmi les plus connus : Marine Traffic, Vessel Finder, SiiTech, LocalizaTodo, et bien d’autres. Un de ces réseaux se démarque particulièrement, AIS Hub, un centre de partage de données AIS au format NMEA, qui propose aux développeurs une API permettant l’intégration de son réseau dans les applications, et donc l’affichage des cibles AIS reçues par internet directement dans l’application. Présent dès l’origine dans les fonctions de Weather4D Routage & Navigation, ce système a permis d’envisager de nouveaux services particulièrement innovants. Lire la suite …

Tutoriel Météo disponible sur Amazon [MAJ]

Une nouvelle version 1.4 du Tutoriel Météo “Initiation à la météo marine” pour Kindle est disponible sur Amazon. Consultable sur pratiquement tous les supports et systèmes d’exploitation grâce aux applications gratuites « Kindle ». Cette version a été revue et alignée sur la plus récente version sous iOS, avec vidéos fonctionnelles sur les plus récents appareils (*).

De la compréhension des phénomènes météorologiques jusqu’aux requêtes et au décryptage des bulletins météo et des prévisions des fichiers GRIB, ce guide propose, après un rappel des notions de base de la météorologie, une démarche pratique et concrète pour accéder aux informations pertinentes, les visualiser et les analyser. Un indispensable outil d’apprentissage avant d’aborder des applications météo de navigation comme Weather4D, SailGrib, et autres. Lire la suite …

Weather4D propose les GRIB de Météo-France


Brève de l’été : Weather4D devient la première application de météo et navigation à proposer les modèles de prévisions AROME et ARPEGE de Météo-France, désormais disponibles gratuitement au format GRIB.

  • Modèle ARPEGE : résolution  de 0,5° (30MN) pour le monde, 0,1° (6 MN) pour l’Europe, échéance jusqu’à 96 h. Disponible toutes les 6 heures.
  • Modèle AROME pour la France métropolitaine : résolution de 0,025° (1,5 MN), échéance jusqu’à 36 heures par pas de 1 heure. Disponible toutes les 3 heures.

Mise à jour 1.1 à télécharger sur le Google Play.

Du nouveau chez Navionics

Les quelques centaines de plaisanciers, utilisateurs d’appareils sous Android, qui m’ont fait le plaisir de suivre ce blog ont pu constater avec déception l’absence d’actualité depuis fin 2014. J’en suis bien navré, mais encore à ce jour je note bien peu de nouveauté dans le domaine de la navigation maritime. En dehors des applications déjà citées précédemment qui présentent des mises à jour sans révolution, l’univers Android semble peu intéresser les développeurs d’applications de navigation. Lorsqu’on analyse la part de marché mondiale d’Android sur smartphones et tablettes, et à l’inverse la pauvreté d’applications de navigation en regard du foisonnement sous iOS, on reste dubitatif. Mais c’est ainsi.

De ce fait je suis heureux de trouver un prétexte pour reprendre mes rédactions, fourni par Navionics, qui pour une fois dans sa politique commerciale propose une amélioration du tarif de son application Navionics Boating. Lire la suite …

La navigation intégrale avec Weather4D

En direct du Nautic de Paris, la dernière version présentée de Weather4D intégre désormais, sur la cartographie déjà évoquée dans un précédent article, toutes les fonctions de navigation :

  • Gestion des waypoints et des routes (création, insertion, modification)
  • Fonction Goto vers waypoint ou route (choix du wp de départ)
  • Affichage des données de navigation dans des étiquettes (choix et ordre de présentation autorisés)
  • Gestion intégrale des données NMEA provenant d’une interface WiFi
  • Représentation du vent réel sur l’icône du bateau par une rose circulaire semi-transparente
  • Affichage du vecteur de route (COG) et de la ligne de foi (HDG)
  • Contrôle du pilote automatique en mode navigation

Lire la suite …

Les fabricants d’électronique de marine et le phénomène tablette

Quelques jours avant l’ouverture du Nautic de Paris où, je le rappelle, je serai présent sur le stand iTabNav (Hall 2.1 – D31), un tour d’horizon s’impose. Et justement, dans notre horizon immédiat nous aurons, comme chaque année, la proximité des fabricants d’électronique de marine et de leurs représentants.

Lors de la précédente édition du salon nautique, j’avais pu constater la frilosité – pour ne pas dire l’hostilité – des fabricants à l’égard du phénomène croissant des tablettes et autres smartphones sur le marché de la navigation. A force de promouvoir ces appareils et leurs applications, je ne me suis probablement pas fait que des amis dans ce milieu. Cependant, la forte pression des acheteurs de bateaux, et donc d’électronique de navigation, a contraint lesdits fabricants à intégrer un minimum d’interactivité entre leur propre matériel et les appareils mobiles possédés désormais par une majorité de navigateurs.

Ce qui m’incite à faire un rapide point sur l’état des applications fournies et l’avancée des fonctions proposées.

Lire la suite …